Lettre ouverte au Dr Andrew Hill par Dr Tess Lawrie

En octobre 2020, le Dr Andrew Hill a été chargé de présenter un rapport à l’Organisation mondiale de la santé sur les dizaines de nouvelles études menées dans le monde entier qui suggèrent que l’Ivermectine pourrait être un traitement remarquablement sûr et efficace contre la COVID-19.

Mais le 18 janvier 2021, le Dr Hill a publié ses conclusions sur un serveur de préimpression. Ses méthodes manquaient de rigueur, la revue était de faible qualité et les résultats extrêmement positifs sur l’Ivermectine étaient contredits par la conclusion. Au final, le Dr Hill a conseillé que « l’Ivermectine soit validée dans des essais randomisés plus importants et contrôlés de manière appropriée avant que les résultats soient suffisants pour être examinés par les autorités réglementaires. »

Le chercheur qui cherchait à obtenir une recommandation globale sur l’Ivermectine recommandait au contraire de la déconseiller. Un assaut médiatique contre le médicament s’en est suivi. Quelles étaient les raisons pour que le Dr Hill agisse ainsi ? Ses conclusions étaient-elles justifiées ? Ou des forces extérieures ont-elles influencé son volte-face ?

Un an plus tard, ce film d’Oracle Films rappelle exactement ce qui s’est passé du point de vue d’une personne qui a vécu l’événement de première main, le Dr Tess Lawrie, et présente également des contributions du Dr Pierre Kory et du Dr Paul Marik, qui ont travaillé en étroite collaboration avec le Dr Hill à la même époque.

Oracle Films : t.me/OracleFilms | Sous-titres : chdeurope.org

Please read our Re-publishing Guidelines.


Message from RFK
X
Share via
Copy link
Powered by Social Snap