Brisons le silence sur les blessures et les décès causés par le vaccin Covid-19 !

CHD Europe partenaire de la campagne #CanWeTalkAboutIt

Dans le cadre de la mission permanente de Children’s Health Defense, nous plaidons continuellement pour la transparence et des données scientifiques solides dans tout programme de vaccination. Les graves effets secondaires du vaccin Covid-19 dans les populations du monde sont désormais trop nombreux pour être ignorés. En soutenant des campagnes comme #CanWeTalkAboutIt, CHD espère contribuer à la sensibilisation et à la création de communautés de soutien, d’éducation et d’action.

Comme le dit Robert F. Kennedy Jr., les contre-mesures du COVID-19, y compris les vaccins, n’ont « jamais porté sur la science ou la santé publique ».

Le système américain de notification des effets indésirables des vaccins (VAERS) fait actuellement état d’un total de 1 134 984 notifications d’effets indésirables et de 24 402 décès.
Le système européen de notification des événements indésirables a enregistré plus de 1,4 million d’effets indésirables.

Dans le but de défendre la santé et la liberté futures de nos enfants et d’obtenir justice pour ceux qui sont déjà blessés, nous sommes heureux de donner une plateforme à des campagnes telles que #CanWeTalkAboutIt qui vise à :

  • Créer un espace sûr pour que les personnes blessées par le vaccin COVID-19 puissent partager leur histoire
  • Sensibiliser le grand public à la réalité des blessures causées par le vaccin COVID-19.
  • Collecter des fonds pour soutenir les organisations et initiatives mondiales travaillant sur des projets liés à la recherche, aux solutions de santé et aux processus légaux menant à des compensations.

Lancement de la campagne et comment y participer

L’événement de lancement de la campagne #CanWeTalkAboutIt aura lieu le 14 juin à 13h20 EST / 18h20 BST / 19h20 CEST et sera diffusé en direct dans le monde entier.

Une fois inscrit, vous recevrez des informations sur la manière de participer à la campagne. Les instructions relatives à la campagne seront envoyées à la date de lancement. Vous pouvez rejoindre la campagne en tant que supporter ou en tant que personne blessée.

Téléchargez le communiqué de presse de la campagne ici.

En offrant un espace sûr aux personnes blessées pour qu’elles puissent partager leur histoire, obtenir du soutien et faire entendre leur voix, nous sensibiliserons le grand public au fait que les blessures liées au vaccin COVID-19 sont réelles et ne sont pas rares. Chaque don soutiendra des organisations mondiales travaillant sur des projets liés à la recherche sur les blessures causées par le vaccin COVID-19, à des solutions de santé pour les personnes blessées et à des processus légaux pour les victimes. Le déni et le silence qui entourent les lésions causées par le vaccin COVID-19 menacent davantage les droits au consentement éclairé et à l’autonomie corporelle. Ces droits de l’homme fondamentaux devraient être défendus par tous les gouvernements démocratiques afin de protéger tous les citoyens, mais nous assistons à un échec mondial de la part des gouvernements, des médias et de l’establishment médical.

Les organisations de base du monde entier ont identifié un grand nombre de blessures liées au vaccin COVID-19 qui ne sont pas rapportées par les médias. Ces chiffres sont probablement sous-estimés. Même avant le COVID, on savait que seulement 1 % des blessures liées aux vaccins étaient signalées. De nombreux médecins n’ont pas suffisamment de connaissances pour établir un lien entre les maladies, les blessures et les effets indésirables des vaccins. Des pressions sont également exercées sur les médecins pour qu’ils ne signalent pas les événements – l’establishment médical décourage fortement les discours contre la vaccination de peur d’accroître l’hésitation à se faire vacciner. Les citoyens ne disposent pas non plus des informations et des connaissances nécessaires pour déterminer quand une maladie est causée par les vaccins. Ces chiffres augmentent rapidement et nous ne sommes pas encore témoins des effets à long terme qui n’ont pas encore été étudiés correctement. Notre campagne vise à soulever ces questions et à inciter les gens à réfléchir à deux fois avant de se faire vacciner.

Pour plus d’informations et pour vous inscrire à l’événement en direct ou en personne, veuillez consulter le site web dédié Can we Talk About It.

Please read our Re-publishing Guidelines.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

34 − = 31

Message from RFK
Share via
Copy link
Powered by Social Snap