Appel aux employés européens. Rejoignez l’action visant à annuler l’autorisation du vaccin J&J (Janssen) devant la Cour européenne

L’avocate Renate Holzeisen a intenté une action en justice au nom de professionnels de la santé italiens qui luttent contre l’ordonnance de vaccination obligatoire récemment adoptée en Italie. L’affaire vise à annuler les autorisations conditionnelles de mise sur le marché qui ont été délivrées dans l’UE pour les vaccins de Johnson & Johnson (Janssen). Bien que les plaignants dans cette affaire soient des professionnels de santé italiens, tout Européen victime de pressions exercées par son employeur pour qu’il se fasse vacciner avec ces injections expérimentales peut participer à cette action en justice en tant qu’intervenant. L’affaire n’est donc pas limitée aux seuls professionnels de santé. Les personnes travaillant dans les secteurs du transport, du tourisme et de la restauration sont invitées à participer en tant qu’intervenants, de même que les enseignants, les artistes et toute autre personne subissant des pressions de la part de son employeur pour se faire vacciner. En termes juridiques, un intervenant est une personne qui n’est pas partie au procès en cours mais qui s’y associe en se joignant au plaignant ou en s’unissant au défendeur pour résister aux revendications du plaignant.

La participation à cette action en justice est gratuite et les participants ne risquent pas d’être tenus financièrement responsables en cas de perte du procès.

Les personnes qui souhaitent devenir intervenants doivent fournir une copie de leur pièce d’identité et une preuve d’inscription dans leur profession à l’avocat coordinateur de leur pays – pour la France à maître Virginie De Araujo-Recchia (cliquer ici pour lui écrire) – qui remplira les documents fournis par Maître Holzeisen et enregistrera leur participation.

Pour plus d’informations, veuillez lire l’article ci-dessous. Les formulaires de demande sont disponibles en plusieurs langues sous l’article. Si vous avez besoin des documents dans une langue qui ne figure pas dans la liste, veuillez nous contacter.

Les principaux arguments en faveur de cette action sont :

1. Les « vaccins » Covid ne sont pas des vaccins mais des produits expérimentaux consistant en des thérapies géniques.

2. La pression pour « vacciner » sur la base de la « protection contre l’infection ou la transmission » ne peut pas s’appliquer puisque les « vaccins » n’ont reçu aucune autorisation sur cette base et que les fabricants n’ont pas fourni de données pour étayer cette affirmation.

3. Les produits expérimentaux ne peuvent recevoir une autorisation conditionnelle d’urgence que s’il n’existe pas d’autres traitements avec les médicaments disponibles. Le Covid peut être traité avec plusieurs médicaments qui ont démontré un long profil de sécurité (Ivermectin, antibiotiques, etc.).

4. Les tests PCR utilisés pour invoquer une situation d’urgence de pandémie ne sont pas fiables.

Vous pouvez lire le texte intégral de l’action en justice ici et regarder l’interview de Mme Holzeisen ici.

Message de Maître Renate Holzeisen :

Chers tous,
Vous trouverez ci-joint le recours en annulation concernant l’affaire T-267/21 en cours devant le Tribunal européen et concernant la délibération d’autorisation conditionnelle donnée par la Commission européenne pour le vaccin Covid-19 Janssen de Johnson & Johnson.
Le recours en annulation a été publié le 5 juillet au Journal officiel de l’Union européenne et le délai de 6 semaines pour intervenir au nom des requérants est donc en cours.
Je demande donc à tous les avocats de l’UE d’intervenir auprès de leurs clients (personnel de santé, pilotes, enseignants et toute catégorie de citoyens déjà ou presque menacés par la vaccination obligatoire contre le Covid-19).
Veuillez considérer que la demande d’intervention doit être faite en langue allemande car la procédure est en cours en langue allemande. C’est pourquoi j’ai préparé le texte pour vous.
Bien à vous,
Renate Holzeisen

Contexte : Quatre actions intentées par l’avocate italienne Maître Renate Holzeisen pour défendre les droits des travailleurs de la santé dans le nord de l’Italie sont en train de devenir une réaction paneuropéenne contre le génie génétique de la population par Big Pharma.

Les travailleurs de la santé italiens ont demandé l’aide de Maître Holzeisen après que leur gouvernement leur a demandé d’accepter les vaccins candidats expérimentaux Covid ou de quitter leur emploi. Maître Holzeisen conteste les licences accordées par la Commission européenne dans sa décision d’exécution du 21 décembre 2020 pour l’utilisation de ces produits au sein de l’UE.

La décision autorise les produits de quatre sociétés : Pfizer/BioNTech (Comirnaty), Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johnson & Johnson). Citant de nombreux experts, elle fait valoir que les quatre vaccins candidats sont dangereux, inefficaces et ne devraient même pas être considérés comme des vaccins, car ils reposent sur une technologie hautement expérimentale appelée « thérapie génique ». Maître Holzeisen demande au Tribunal de l’Union européenne d’annuler la décision de la Commission de libérer ces « agents génothérapeutiques » et de soulager ainsi la pression sur les professionnels de la santé.

Aujourd’hui, des citoyens de toute l’Union européenne, soucieux de faire valoir leur droit à l’intégrité corporelle, ont rejoint l’action par centaines. Selon le secrétaire du Tribunal, une requête de ce type ne comprendrait habituellement qu’une poignée d’intervenants – une intervention de l’ampleur des quatre actions de Holzeisen est inconnue de l’institution. L’avocate italienne a créé une opportunité historique pour les citoyens de toute l’Europe de s’unir et de défier l’influence de Big Pharma.

Selon Maître Holzeisen, tout travailleur européen soumis à des pressions pour accepter un vaccin Covid de la part de son employeur, de l’État ou de toute autre entité, au point de subir des contraintes, est concerné par la décision de la Commission d’autoriser le génie génétique de la population, et a un intérêt dans l’un des quatre recours en annulation.

Les citoyens concernés peuvent demander à un avocat européen inscrit auprès du Tribunal d’introduire une demande d’intervention au titre de l’article 142 du règlement de procédure du Tribunal.

Si la demande est acceptée, le Tribunal admettra le demandeur en tant qu’intervenant, ce qui lui permettra de soutenir le recours et d’assister à toute audience.

La demande doit être déposée en allemand – la langue du recours – dans les six semaines suivant la publication du recours au Journal officiel de l’Union européenne (et donc avant le 30 août). Maître Holzeisen a préparé un projet de demande en allemand mais tous les documents sont également disponibles en plusieurs langues (voir ci-dessous).   Les intervenants potentiels doivent remplir le formulaire et joindre une preuve de leur capacité professionnelle à un avocat national qui examinera les documents et déposera ensuite une demande en leur nom auprès du tribunal de l’UE. Les avocats peuvent demander une inscription temporaire au barreau européen, auquel cas ils auront un accès de 48h pour déposer les documents.

Les demandes d’intervention dans les affaires Comirnaty, Moderna et Astra Zeneca ont déjà été déposées par Mme Holzeisen et plusieurs centaines d’intervenants. (le délai est dépassé)

Les intervenants et les avocats qui ont besoin d’une assistance supplémentaire peuvent contacter le bureau de Maître Holzeisen par email.

Le 5e recours en annulation concernera l’autorisation des vaccins COVID pour les enfants.

————————

DISPONIBLE POUR LE TÉLÉCHARGEMENT (cliquez sur la langue de votre choix pour télécharger le PDF) :

Modèle de formulaire de demande pour Janssen (Johnson & Johnson) en ANGLAIS / ALLEMAND / FRANÇAIS / ITALIEN / GRECQUE

Recours en annulation pour le vaccin de Janssen (Johnson & Johnson) :

ANGLAIS / ALLEMAND / FRANÇAIS / ITALIENESPAGNOL / PORTUGAIS / TCHÈQUE / NÉERLANDAIS / GRECQUE / POLONAIS / SUÉDOIS

Formulaire de l’intervenant à remplir et à renvoyer à Renate Holzeisen ou à l’avocat responsable dans votre langue :

ANGLAIS / ALLEMAND / FRANÇAIS / ITALIEN / GRECQUE /ESPAGNOL / PORTUGAIS / TCHÈQUE / NÉERLANDAIS / POLONAIS / SUÉDOIS

Journal officiel de l’Union européenne :

ANGLAIS

 

Please read our Re-publishing Guidelines.


2 Comments

  1. Bonjour, avez vous des références d’avis-cats pour la Belgique svp?
    Merci beaucoup,
    Mme Kozarova

  2. […] (Président du Rassemblement des Droits de l’Homme)Guillaume Zambrano (professeur de droit)Me Renate Holzeisen (avocate)Me Diane Protat (avocate)Me Etienne Boittin […]

Comments are closed.

Message from RFK