22 façons de stopper les pass sanitaires en 2022 et pourquoi c’est indispensable !

Par Corey Lynn

Alors que j’étais dans un autre état des États-Unis que celui où je réside, je me suis aventurée dans le cabinet d’un vétérinaire avec mon chien. Bien qu’il ait besoin de soins immédiats, le vétérinaire a refusé de le voir sans carnet de vaccination montrant qu’il était « à jour » de son vaccin contre la rage. Quelques semaines plus tard, j’ai tenté de l’emmener chez un toiletteur pour chiens afin de lui faire couper les ongles et j’ai été confrontée au même problème : nous avons été refusés. De retour chez moi, j’avais bon espoir d’emmener mon chien dans un nouveau parc de 8 hectares, mais j’ai découvert qu’il fallait un laissez-passer annuel pour y accéder, ce qui, bien sûr, n’était pas possible sans la preuve du vaccin contre la rage. Cela vous rappelle quelque chose ? Ce qu’un système corrompu a fait à nos animaux est en train d’être mis en place pour les humains avec le passeport vaccinal, mais avec des répercussions et un contrôle bien plus importants, car c’est votre compte bancaire qui est directement visé.

Une dose de réalité à laquelle vous pouvez vous identifier : le système a déjà été testé

Quelques années seulement après la mise à disposition du vaccin antirabique pour les chiens, le film « Cujo » est sorti en 1983. Les Américains ont eu une peur bleue de voir leur chien devenir enragé et les attaquer. Mettons un instant la « rage » de côté et examinons le système que les milliardaires qui financent les grandes entreprises pharmaceutiques et les décideurs politiques ont mis en place en très peu de temps. Ils ont rendu le vaccin obligatoire, attribué un numéro d’identité que les chiens doivent porter, stocké les informations et l’adresse du chien et de son propriétaire dans une base de données, informé les services de santé, les commerces de détail, les parcs et les entreprises qu’ils ne doivent pas fournir de services à ceux qui n’ont pas de numéro d’identité. Si quelqu’un ne respecte pas cette loi, le propriétaire peut recevoir une amende, le chien peut être mis en quarantaine et vacciné de force.

Le système qu’ils sont en train de créer pour les êtres humains a été testé depuis longtemps sur les propriétaires de chiens, et la plupart des chiens sont même équipés de puces. Il est également appliqué dans l’industrie de l’élevage via des étiquettes RFID. Le projet est que chaque être vivant soit suivi et contrôlé comme du bétail. De la même façon qu’ils entraînent à l’obéissance, de la maternelle à l’âge adulte, tout au long du système éducatif et au-delà, ils nous entraînent au même genre d’obéissance par le biais de passeports vaccinaux.

Maintenant, je sais ce que vous allez me dire : « Mais, mais, la rage est vraiment dangereuse et met la vie en danger, ce qui rend ces lois justifiables. » Dès 2008, une étude a montré que la moitié des chiots et des chatons aux États-Unis n’étaient même pas vaccinés du tout, et les tendances ont montré que de plus en plus de personnes ont soit complètement arrêté le vaccin contre la rage, soit ne font pas les vaccins de suivi, car les études ont prouvé qu’une seule injection fournit une immunisation jusqu’à 6 ans, et pas seulement 3 ans. Il y a plus de 90 millions de chiens dans 63 millions de foyers aux États-Unis et seulement 60 à 70 d’entre eux contractent la rage chaque année. Selon le CDC, les animaux sauvages porteurs de la rage, tels que les chauves-souris, les ratons laveurs, les mouffettes et les renards, représentent 5 000 cas annuels aux États-Unis, alors que seulement 60 à 70 chiens contractent la maladie. Parmi les chiens qui contractent la maladie, moins d’une morsure de chien sur l’homme est enregistrée chaque année. Sur une période de 58 ans, entre 1960 et 2018, il n’y a eu que 127 cas d’humains ayant contracté la rage, dont 70 % à la suite de morsures de chauve-souris.

Je me demande donc si les chiffres ci-dessus reflètent un risque significatif, sachant que près de la moitié du pays a limité ou renoncé au vaccin contre la rage pour leur chien ? Cela ne veut pas dire que les propriétaires d’animaux de compagnie devraient renoncer à se faire vacciner contre la rage, mais s’ils choisissent cette option, devrait-il y avoir une loi qui leur interdit l’accès aux soins de santé et à d’autres services pour leur chien ? Faut-il prévoir des amendes, des quarantaines et des vaccinations forcées ? Ce système a été testé sur les propriétaires d’animaux de compagnie pendant des années, et la moitié de la population américaine a accepté sans même se poser de questions. Ceci vous semble-t-il familier ?

Alors que certains États autorisent un test qui détermine si le chien a des anticorps afin de ne pas faire d’injection de rappel contre la rage, cette option est rare. Et alors que des études scientifiques prouvent que le vaccin procure une immunité beaucoup plus longue, les États et les établissements ne semblent pas tenir compte de ces preuves scientifiques. Entre-temps, les effets indésirables, et dans certains cas la mort de l’animal après avoir reçu le vaccin contre la rage, sont devenus une vraie préoccupation pour les propriétaires, qui se sentent acculés, tout comme l’exige le vaccin Covid-19.

Si l’on examine les cas de Covid, on retrouve le même schéma, mais à une échelle plus grande et avec un problème beaucoup moins menaçant, la principale différence étant l’exagération complète et totale du « virus » et du nombre de cas. Les confinements, les masques obligatoires, les vaccins et les rappels obligatoires, les passeports sanitaires obligatoire pour accéder aux restaurants et lieux de travail, et la collecte de données à grande échelle sont-ils justifiables, ou ont-ils fait beaucoup plus de mal que de bien ?

Vous êtes traités comme un chien, et ils n’ont même pas montré aux chiens le respect qu’ils méritent. Souhaitez-vous être traité de cette façon ? Voulez-vous que votre existence entière et celle de vos enfants soient contrôlées ? Les chiens ne sont peut-être pas capables de se défendre, mais nous le pouvons.

Les chercheurs du NIAID, sous la supervision du Dr Anthony Fauci, semblent n’avoir eu aucun problème à injecter de force un médicament expérimental à 44 chiots beagle et à sectionner leurs cordes vocales pour ne pas les entendre aboyer de douleur, avant de les tuer et de les disséquer. Considérez-vous cela comme un comportement humain ? Croyez-vous qu’ils traiteront un humain de façon différente que ces chiens, sachant qu’ils ont fait exactement la même chose chez les humains en interdisant les traitement préventif du Covid, en privant les patients atteints de cancer de leur traitement en leur fermant l’accès aux hôpitaux et en laissant les personnes âgées mourir seules ?

Pourquoi il est si important d’arrêter les pass sanitaires

À quoi cela ressemble-t-il en pratique ? Un exemple de la manière dont l’identité numérique (qui fait partie intégrante du passeport sanitaire) est illustrée par le diagramme de l’État de l’Illinois aux États-Unis, qui a mis en place un programme de prestations pour les bons d’alimentation en « monnaie numérique » qui intègre des « contrats intelligents » et des « jetons pour une alimentation saine ». Selon ce système, une fois que votre identité numérique a été vérifiée, vous recevez un portefeuille de prestations qui se connecte à des contrats intelligents, et si vous essayez d’acheter des produits alimentaires qui n’entrent pas dans la catégorie des « aliments sains », vous ne pourrez pas les acheter. Bien sûr, votre santé est leur priorité…

Ce que cela révèle de fondamental, c’est leur capacité à bloquer l’accès à tout ce qu’ils ne souhaitent pas que vous achetiez ou ayez accès. Une fois que toutes les banques seront connectées à ce système d’identité numérique (passeport vaccinal ou sanitaire), elles seront en mesure de contrôler toutes vos dépenses. Que se passe-t-il si vous ne recevez pas le vaccin ou le rappel Covid ? Chaque domaine de votre vie, inclus dans le diagramme de l’identité numérique ci-dessus, sera contrôlé par ce système. Toutes les données relatives à votre vie seront stockées dans votre identité numérique. Ils vendent ce système d’asservissement comme étant « pratique » et « équitable », tout en vous assurant que « vous ne posséderez rien et vous serez heureux. »

Un autre exemple est l’application NHS Covid-19 en cours de déploiement au Royaume-Uni. Comme couvert dans le rapport de Corey’s Digs sur les meilleurs passeports Covid en cours de mise en œuvre [traduction en français bientôt disponible sur chdeurope.org], l’appli NHS a été créée par Entrust, détenue par la famille Quandt, qui a une histoire assez sombre, qui travaille avec IBM et Microsoft AWS, développe la technologie biométrique et est profondément impliquée dans la blockchain. Selon le gouvernement britannique, qui a passé un contrat avec Entrust, l’appli NHS stockera des informations telles que la race, les opinions politiques, les croyances religieuses ou philosophiques, l’appartenance syndicale et la vie et l’orientation sexuelle, en plus du statut d’injections Covid et des résultats de tests. Ils précisent que le « système central » ne traite que des données concernant la santé. En attendant, ils travaillent à l’officialisation d’une législation d’ici avril 2022 pour une « identité numérique » qui a déjà fait l’objet d’un test bêta et qui pourrait inclure des attributs tels que votre numéro NHS, votre numéro de compte bancaire, votre numéro d’assurance, vos coordonnées personnelles, vos enfants, votre lieu de travail, etc. Cette « identité numérique » sera liée à votre « droit au travail » et à votre « droit au loyer ». Le Canada, l’Australie et plusieurs autres pays ont également avancé à toute allure sur la voie de l' »identité numérique / pass sanitaire ou vaccinal ».

Corey’s Digs a réalisé un rapport détaillé en 4 parties montrant exactement qui, quoi, quand, où, pourquoi et comment les mondialistes sont en train de déployer les passeports vaccinaux ou pass sanitaires, qui seront bientôt disponibles sous forme de livre imprimé ! Lecture indispensable pour comprendre jusqu’où ils ont l’intention d’aller avec le pass vaccinal, et son véritable objectif de contrôle total de chaque individu dans le monde.

C’est peut-être le Dr Michael Yeadon, ancien scientifique en chef de Pfizer, qui le dit le mieux dans cette vidéo de 21 minutes, où il explique le virus Covid-19, les variants présumés qui ne sont pas de vrais variants, et l’impact que les passeports vaccinaux auront sur notre vie à tous.

Le 28 décembre 2021, le président Biden a déclaré que si son équipe médicale le conseillait, il imposerait à tous les Américains d’être « vaccinés » contre le Covid-19 pour pouvoir voyager à l’intérieur du pays.

En clair, la pandémie doit rendre obligatoire une thérapie génique expérimentale que le CDC se plaît à qualifier de « vaccin ». Ce « vaccin » a pour but d’inscrire tout le monde sur un passeport vaccinal. Ce passeport doit forcer tout le monde à adhérer au nouveau système mondial de crédit social. Ce système doit amener la population mondiale à une obéissance totale, les mondialistes contrôlant l’accès et les dépenses de chacun pour tout et n’importe quoi dans la vie, grâce à l’utilisation du nouveau système CBDC (monnaie numérique de la banque centrale) qu’ils mettent en place.

Posez-vous ces 3 questions :

1) Pourquoi les entreprises ont-elles besoin de la preuve qu’une personne soit injectée ou non du soi-disant « vaccin », alors que le directeur du CDC a déclaré à plusieurs reprises que le vaccin Covid n’empêche pas la transmission ? Alors, à quoi servent ces passeports vaccinaux, si ce n’est à contrôler vos accès et vos dépenses ?

2) Pourquoi nous dit-on qu’il s’agit d’un virus mortel dont seul un « vaccin » peut vous sauver, alors que les cas et les décès liés au Covid-19 ont augmenté en 2021 APRÈS que 62 % des personnes aux États-Unis aient reçu le vaccin ?

3) Pourquoi nous dit-on qu’Omicron est un variant effrayant, bien pire que le Covid lui-même, alors qu’il ne diffère que de 0,3 %, ce qui signifie qu’il ne s’agit pas d’un « variant » du tout, et qu’il est presque identique au Covid, mais avec beaucoup moins de symptômes. Pourtant, les maires du pays utilisent Omicron pour obliger (illégalement) les restaurants, les lieux de divertissement et les salles de sport à refuser des clients à moins qu’ils ne puissent présenter une preuve du vaccin ou un test négatif ? Et n’oublions pas que ceux qui ont reçu le vaccin peuvent toujours transmettre le Covid.

Est-ce que tout cela est logique ? Absolument pas.

Nous sommes revenus à la phase de confinement où ils choisissent ceux à qui ils veulent imposer des exigences, et si les entreprises et les restaurants y adhèrent, tout est fini. En revanche, si nous faisons front tous ensemble, contre cette tyrannie, c’est la fin de la partie pour les mondialistes qui essaient de construire un système d’esclavage.

22 façons de stopper les passeports vaccinaux en 2022

1) NE VOUS CONFORMEZ PAS. Ne vous laissez pas contraindre, corrompre, être victime de chantage, culpabiliser, manipuler ou intimider pour vous conformer. La désobéissance civile est nécessaire. Les entreprises et les clients doivent se rassembler pour défier cette tyrannie.

2) Contactez votre conseiller en investissement ou votre gestionnaire d’actifs, donnez-lui une liste des entreprises impliquées dans la fabrication des passeports vaccinaux et dans la promotion de ce programme, et dites-lui que vous voulez que toutes ces entreprises soient écartées de votre épargne parce que vous ne souhaitez pas financer votre propre prison. Vous trouverez la liste à la fin de la quatrième partie de ma série sur les passeports vaccinaux ici. Si vous fréquentez ou communiquez avec quelqu’un qui travaille pour l’une de ces entreprises qui construisent notre prison, vous pouvez envisager la stratégie de Lysistrata. En temps de guerre, toutes les stratégies doivent être envisagées pour battre l’ennemi.

3) Il faut éviter à tout prix les passeports vaccinaux ou sanitaires, les identités numériques poussées par les banques, les services de permis de conduire et d’autres industries comme moyen d' »accès » ou de « commodité ».

4) Faites savoir à tous ceux que vous connaissez ce qu’est réellement ce code QR et cette identité numérique, et comment ils ont l’intention de vous inscrire sur la blockchain pour surveiller et contrôler tous vos mouvements.

5) Obtenez l’adhésion de vos représentants locaux et juges. Alors que des maires tentent d’imposer des exigences illogiques et illégales aux propriétaires et aux clients des entreprises et commerces, y compris des amendes dans certains cas, ils ont le pouvoir de choisir de ne pas les faire appliquer.

6) Affichez de petites déclarations de vérité autour des lieux publics par le biais de dépliants, de cartes postales, d’autocollants ou sur vos t-shirts. Faisons comme les mondialistes corrompus et « bombardons nos messages ».

7) Lorsque vous entrez dans un établissement qui exige de voir la preuve d’un vaccin ou d’un test négatif, remettez-leur une carte sur laquelle il est écrit :  » Je ne serai pas un être humain expérimenté pour un vaccin de thérapie génique contre un virus dont le taux de survie est de 99,98 % « , et ne soutenez pas cet établissement.

8) Il est essentiel de porter ces informations à l’attention de vos assemblées législatives et d’exiger une législation visant à bloquer les passeports vaccinaux et les applications d’identité numérique. Pensez à faire un don aux avocats et aux associations qui agissent réellement pour mettre un terme aux passeports d’identification numérique et à l’obligation vaccinale [si vous souhaitez faire un don a CHD Europe, c’est ici].

9) Retirez votre argent des grandes banques pour le placer dans des banques familiales plus petites et des petites coopératives de crédit. Si 10% des gens faisaient cela, cela créerait un énorme changement.

10) Construisez vos propres systèmes énergétiques et alimentaires familiaux ou communautaires. Une énergie et un approvisionnement alimentaire résilient vous permettront de lutter efficacement contre leurs systèmes de chantage financier numérique.

11) BOYCOTT : Arrêtez de nourrir la bête – ne dépensez pas d’argent chez Amazon (voici pourquoi), et dans les grandes surfaces qui construisent l’infrastructure pour asservir l’humanité. Lorsque vous nuisez à leurs résultats, ils sont plus enclins à revenir sur leurs exigences envers leurs employés et leurs clients.

12) 12) L’ARGENT LIQUIDE EST ROI. Utilisez l’argent liquide aussi souvent que possible, pour éviter l’hyper-traçage qui a lieu sur les comptes bancaires et qui permet d’agréger vos données et de construire votre score social et climatique, ainsi que d’étudier les comportements de dépenses des masses pour manipuler les industries, les chaînes d’approvisionnement et les marchés.

13) Laissez vos téléphones à la maison. Ne téléchargez pas d’applications de suivi des données, et si vous avez encore un smartphone, assurez-vous de rester à l’affût des applications d’extraction de données qu’ils installent dans votre téléphone à votre insu.

14) Limiter les données personnelles que vous fournissez en ligne, dans les formulaires papier, et les autres sources qui tentent de collecter des points de données sur vous.

15) Luttez pour arrêter les projets de loi dans vos pays respectifs qui portent atteinte à notre vie privée, médicale et qui étendent le pouvoir central.

16) Acheter des produits portant le mot « Smart » n’est pas si intelligent. Ces produits sont tous utilisés à des fins de surveillance via l’audio, certains l’image, et l’agrégation de données, sans parler des potentielles technologies de contrôle mental intégrées. Faites sortir Alexa de votre maison, ainsi que cette télévision numérique à écran plat qui vous espionne.

17) Voici 5 façons d’atteindre la sécurité financière tout en créant des communautés prospères en dehors du système : maintenez les chaînes d’approvisionnement nécessaires en dehors du système mondialiste // créez et utilisez des sites web de compétences communautaires pour acheter, vendre, échanger, rassembler et construire ensemble // partagez vos compétences et devenez enseignants en compétences professionnelles : localement et/ou en ligne // développez les coopératives pour les agriculteurs et au-delà pour tous les produits alimentaires // consultez et/ou devenez professionnels de santé locaux et de télé-médecine. Ce dernier point sera nécessaire à long terme, car de nombreux professionnels de la santé quittent leur poste en raison des vaccins obligatoires. Ces petites structures pourraient nous guider dans une meilleure direction en ce qui concernent les soins de santé c’est-à-dire apprendre aux gens comment ils sont capables de se guérir eux-mêmes. Portons la santé et le bien-être à un tout autre niveau !

18) Effacez autant que possible vos dettes afin de n’être redevable à personne. Investissez dans les projets humains, dans l’apprentissage de métiers, dans la famille et la communauté, dans les biens durables, dans la scolarisation de vos enfants, ce qui peut signifier un réseau local d’écoles à domicile, dans les agriculteurs locaux, dans les fournitures et équipements dont vous pensez avoir besoin, dans votre santé et votre tranquillité d’esprit.

19) Informez-vous sur les resources médicales et légales pour résister à l’imposition de cette tyrannie. [CHD Europe proposera bientôt une page Ressources dédiée]

20) Bien que l’injection soit encore au stade de l’autorisation d’utilisation d’urgence, il n’est pas légal d’obliger une personne à recevoir l’injection, et le « consentement éclairé » est la loi.

21) Comme de plus en plus de personnes se rendent compte des effets indésirables et des décès qui surviennent après avoir reçu le vaccin, elles choisissent de ne pas recevoir les rappels. Soyez là pour eux. Aidez-les à traverser cette épreuve et trouvez des professionnels de la santé qui sont conscients de ce qui se passe et qui les aideront.

22) Visualisez un avenir meilleur pour tous, où ces individus corrompus sont arrêtés dans leur élan, et priez.

Combattez les vaccins et les passeports sanitaires – notre avenir en dépend.

————

This report was sponsored by The Solari Report.
Originally published on Corey’s Digs.

————

Les vues et opinions exprimées dans cet article sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de Children’s Health Defense Europe.

Please read our Re-publishing Guidelines.


Message from RFK
Share via
Copy link
Powered by Social Snap