Retourner à la page d’accueil du livre

Découvrez les réactions des lecteurs après lecture du best-seller de Robert F. Kennedy, Jr. sur Anthony Fauci.


Ce n’est pas rien quand un livre de 450 pages comportant plus de notes de bas de page qu’un volume de l’Encyclopedia Britannica est aussi envoûtant. Anthony Fauci est ce que Hannah Arendt appelait un Schreibtischtäter ou “criminel bureaucrate“. Je pensais avoir déjà une bonne idée des préjudices causés par Fauci en tant que directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) depuis 1984. Cependant, le visionnage d’une des présentations vidéo de Kennedy sur le bilan de Fauci, alors qu’il travaillait sur son livre, a été stupéfiant. Juste au moment où vous pensiez avoir compris l’étendue de la corruption et de la main-mise du secteur pharmaco-industriel américain sur la réglementation, vous vous rendez compte que c’est encore pire.

Catherine Austin Fitts, The Solari Report


Le Dr. Joseph Goebbels a écrit un jour “Un mensonge répété une fois reste un mensonge ; répété mille fois, il devient alors vérité.“ Il est tragique pour l’humanité de constater les nombreuses contre-vérités émises par Fauci et ses disciples. Robert F. Kennedy Jr. met en lumière des décennies de mensonges.

Luc Montagnier, lauréat du prix Nobel


En tant qu’observateur privilégié, je pensais avoir compris … Mais cet ouvrage met clairement en lumière les influences cachées et la corruption systémique omniprésente du gouvernement, prémices de la situation actuelle.

Robert W. Malone, MD, virologue, immunologiste, biologiste moléculaire


Tout le monde sait que Bobby Kennedy et moi sommes rarement d’accord au sujet de la Covid et des vaccins. Ou du Dr Fauci. Mais je trouve l’opinion de Bobby toujours très instructive. Alors lisez son livre et remettez ses conclusions en question.

Alan Dershowitz, avocat américain


Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi tant de bons scientifiques et médecins ont été réduits au silence pour des découvertes qui ne cadraient pas avec le discours dominant de Big Pharma, ne cherchez pas plus loin : l’exposé de Robert F. Kennedy Jr. sur Anthony Fauci est un tour de force. Ce livre se lit comme un thriller juridique à la John Grisham. Sauf que ce n’est pas de la fiction. À lire en pleine conscience. Il est temps que le monde voie la vérité en face.

Christiane Northrup, médecin, ancien professeur adjoint de gynécologie-obstétrique à la faculté de médecine de l’université du Vermont ; auteur du best-seller du New York Times, Women’s Bodies, Women’s Wisdom.


En tant qu’avocat, Robert F. Kennedy Jr. a fait face aux entreprises les plus puissantes au monde et exigé qu’ils rendent des comptes pour les dommages causés aux individus et à l’environnement. Ces entreprises ont nié les faits, mais juges et jurys ont systématiquement été convaincus du bien-fondé de la position de Kennedy. Il est intéressant de rester ouvert aux informations qu’il partage, et que l’on soit d’accord ou non, c’est en écoutant que l’on apprend. 

Tony Robbins, auteur à succès du New York Times, coach, philanthrope – tonyrobbins.com


RFK Jr. est un défenseur infatigable des droits qu’ont les Américains à être informés de leurs choix médicaux, et dénonce depuis longtemps les dangers d’une industrie pharmaceutique non réglementée.

Naomi Wolf, journaliste et auteure à succès de Quand la beauté fait mal, Give me Liberty et Outrages


La peur est, depuis toujours, un élément de manipulation et de contrôle de masse. En démocratie, il relève de notre privilège et de notre responsabilité de questionner ce que l’on nous pousse à craindre. Robert F. Kennedy Jr. offre ce que la plupart des Américains n’ont plus connu depuis des années : un nouvel éclairage.

Gavin de Becker, auteur de l’ouvrage à succès « La peur qui vous sauve »


Le livre de Bobby Kennedy sur le vrai visage d’Anthony Fauci relate la vérité à une époque où les soins de santé deviennent plutôt une atteinte à la santé, et où les contre-vérités véhiculées par l’antiscience et les fausses nouvelles règnent en maître.

Dr. Vandana Shiva, directrice de Nadvanya et auteure de Oneness vs. the 1%


Oeuvre majeure dans l’histoire de la science et de la médecine, ce livre dévoile la vérité étonnante et tordue sur un homme (Fauci) et une institution corrompue (NIH) qui a trahi l’humanité sur toute la ligne au nom du profit et du pouvoir. Si les Américains connaissaient la vérité documentée dans cet ouvrage, ils seraient des millions à manifester pour exiger que soient poursuivis tous ceux qui sont complices de ces mensonges scandaleux. Le livre de RFK Jr met en lumière l’un des stratagèmes les plus désastreux et totalement diaboliques de l’histoire de la médecine et de la science. Si, au vu de ces révélations, l’humanité n’exige pas enquêtes et poursuites dans ce vaste cadre de fraude scientifique et de “prise de pouvoir“ pathologique, c’est vraiment sans espoir.

Mike Adams, a.k.a. the “Health Ranger,” fondateur de NaturalNews.com


Si vous souhaitez vous plonger dans l’histoire des cent années qui ont conduit à la pandémie de COVID-19, alors “Anthony Fauci, Bill Gates et Big Pharma“ est une lecture absolument indispensable. En plus d’exposer Fauci, ce livre révèle le réseau complexe de liens entre Gates, Big Pharma et les nombreux acteurs clés qui ont cherché à mettre en place une tyrannie mondiale et à profiter massivement de la propagande encourageant les vaccins COVID, les masques et les confinements.

Dr Joseph Mercola, fondateur de Mercola.com


En lisant le livre de Bobby Kennedy Jr., j’ai pensé qu’une enquête criminelle discrète et approfondie sur Fauci devrait avoir lieu. Ayant observé les volte-face de Fauci sur ses déclarations concernant la pandémie de COVID, couplé avec les descriptions du livre par d’anciens collègues comme ‘ni un manager compétent … ni un scientifique compétent ou dévoué … avec une nature dominatrice envers les subordonnés et les rivaux qui décourageait la dissidence’, une base pour une enquête existe. La conduite citée, impliquant l’approbation d’un vaccin par le Comité consultatif sur les pratiques d’immunisation du CDC et la façon dont Fauci et ses partenaires pharmaceutiques utilisent leurs chercheurs principaux pour contrôler les panels clés de la FDA et du CDC qui autorisent et « recommandent » les nouveaux vaccins, est un drapeau rouge qui justifie cette enquête. Le livre cite l’approbation d’un vaccin, alors qu’il n’y a pas eu de test d’un vaccin contre un placebo dans les essais de pré-approbation, qui est un processus scientifique standard pour « prédire » et/ou déterminer les risques si les vaccins éviteraient plus de blessures qu’ils n’en causeraient – et le vaccin a été approuvé. Cela semble être similaire à ce qui s’est passé avec les vaccins Covid. Les essais cliniques de Covid n’étaient pas conformes aux réglementations prescrites. Cela a rappelé les combines criminelles de truquage d’offres menées par le crime organisé dans la ville de New York. Si une enquête mettait en évidence une fraude rampante intentionnelle, les décès dus aux vaccins pourraient être considérés comme des meurtres et les confiscations fédérales se chiffreraient en milliards de dollars.

Mike Campi, ancien agent du FBI et coordinateur retraité de la branche « crime organisé » de la division de New York.


Anthony Fauci a du sang sur les mains.
Oui, et pas qu’un peu.
Si cette révélation vous choque, sachez que tout est méticuleusement documenté dans le nouveau livre de Robert F. Kennedy Jr, “Anthony Fauci, Bill Gates et Big Pharma“ (1). C’est probablement LE livre essentiel que TOUT LE MONDE devrait lire en ce moment, sans exception.
Comment quelqu’un avec un tel dossier notoire de criminalité depuis plus de trente ans peut-il encore occuper la position la plus élevée dans le monde médical et scientifique américain ? Et même être adulé comme un dieu par les médias (2) – et recevoir des éloges à vous en faire grincer des dents de la part de certains artistes (3) ? L’existence même de ce phénomène effrayant témoigne du statut indigne de la vérité, de l’honnêteté et de l’intégrité dans la culture prédominante actuelle.
Les chercheurs de vérité devraient donc applaudir la sortie de “Anthony Fauci, Bill Gates et Big Pharma“ (1), qui rassemble en un ouvrage dense toutes les preuves accablantes des actes crapuleux de M. Fauci. Le nombre de récits témoignant clairement des fautes graves et de la corruption du « docteur de l’Amérique » est déjà tout à fait impressionnant en soi, mais le fait qu’ils fassent partie du domaine public est tout aussi étonnant. Et pourtant, il reste à l’heure d’aujourd’hui “au premier rang des médecins“, tel un “Tony Tefal“ (“Teflon Tony“, comme l’appelle parfois M. Kennedy).
Nous savons désormais qu’il a servi d’homme de paille à la puissante et riche industrie pharmaceutique pendant toutes ces décennies.

Pèlerine Newsletter


M. Kennedy, un démocrate de toujours, ne joue pas de jeu politique lorsqu’il s’agit de santé publique. Il n’a pas son pareil pour exiger que les puissants ayant sciemment trompé et causé du tort au public (par exemple, le Roundup de Monsanto, etc.) soient tenus responsables. Infatigable dans ses recherches, il fournit pour chaque argument des sources complètes et abondantes. Ce livre n’est pas simple ni rapide à lire, mais il est nécessaire.

Michele Sarkisian, Tsarizm


La façon dont les entreprises pharmaceutiques ont réussi à monter un coup aussi massif sera étudiée durant plusieurs générations, mais Kennedy a certainement bien dégrossi le travail, en mettant en lumière les enchevêtrements financiers peu glorieux entre Big Pharma, Bill Gates, Anthony Fauci et les organismes de réglementation qui sont censés superviser ces intérêts exceptionnellement puissants.

Ciaran Ryan, Dear South Africa


Dans tous les cas, écrit M. Kennedy, Fauci et d’autres membres du NIH, de la FDA et du CDC siègent dans les comités qui votent l’autorisation de commercialiser tous ces médicaments expérimentaux, aux côtés de personnes qui entretiennent des liens avec Big Pharma ou de cadres de l’une ou l’autre société pharmaceutique. Tout est truqué…

Thomas DiLorenzo de l’Institut MISES, Eurasia Review


Nos livres d’histoire parleront un jour de deux groupes de personnes : ceux qui ont lu ce livre et les autres. Alerte spoiler : les livres d’histoire seront écrits par ceux qui l’ont lu parce qu’ils auront survécu.

Del Bigtree sur Twitter


[Le livre] montre qu’il ne s’agit pas d’une prise de pouvoir secrète, mais d’un réseau de corruption qui pollue la science médicale au niveau international depuis des décennies, alimenté par un détournement massif de fonds publics. Une alliance impie s’est formée entre les grands dépensiers de l’État, notamment l’Institut National des Allergies et des Maladies Infectieuses (NIAID) dirigé par Fauci, et des trusts exonérés d’impôts et prétendument philanthropiques, notamment la Fondation Bill et Melinda Gates basée aux États-Unis et la Fondation Wellcome au Royaume-Uni … Que tous ceux qui s’intéressent à la façon dont nous sommes entrés dans cette époque dystopique lisent le livre de Kennedy.

Neville Hodgkinson, ancien correspondant médical et scientifique du Sunday Times et l’auteur de ‘AIDS : The Failure of Contemporary Science’.

Message from RFK
Copy link
Powered by Social Snap