Une étude révèle que 68% des enfants subissent des effets secondaires à cause du port du masque (Allemagne)

Les résultats de la première étude allemande sur des enfants et des adolescents portant un masque facial révèlent que 68% se plaignent d’effets secondaires. Des chercheurs de l’université de Witten Herdecke avaient mis en place le premier registre pour signaler les effets du port d’un masque chez les enfants. 363 médecins ont été invités à faire part de leurs découvertes et à demander aux parents et aux enseignants d’enregistrer les effets secondaires du port des masques. Ils ont été surpris par le nombre élevé de rapports : des plaintes concernant 25 930 enfants avaient été enregistrées en moins de 6 jours.

Les problèmes les plus courants étaient :

  • Irritabilité (60%)
  • Maux de tête (53%)
  • Difficultés à se concentrer (50%)
  • Tristesse (49%)
  • Réticence à fréquenter l’école (44%)
  • Malaise (42%)
  • Troubles d’apprentissage (38%)
  • Fatigue et somnolence (37%)

Les autres symptômes physiques comprenaient des éruptions cutanées et des allergies autour de la bouche, des syncopes (20%) des nausées (16, 6%), une hyperventilation (12%) des évanouissements (2,2%)

De plus, 25% des enfants avaient développé des angoisses. Lorsqu’on leur a demandé ce qu’ils pensaient des mesures, 41% des parents ont estimé qu’elles devraient être plus douces et 31,6% ont estimé qu’elles n’étaient pas appropriées.

L’enquête conclut que la fréquence élevée et le type de symptômes signalés exigent une enquête plus large sur les risques spécifiques du port du masque chez les enfants et une réévaluation des mesures imposant une couverture buccale et nasale aux jeunes.

Lisez l’étude complète disponible en cliquant ici.

 

Please read our Re-publishing Guidelines.


Message from RFK