APPEL aux professionnels de santé pour ANNULER L’AUTORISATION DE L’UE POUR LES VACCINS COVID

1ère Date limite d’application : 7 juin
Action : se joindre à l’action en justice pour annuler la licence européenne des vaccins Comirnaty (Pfizer/BioNTech) et Moderna en tant qu’intervenant
Conditions de candidature : professionnel de santé (médecins, infirmiers, maison de retraite, etc.) inscrit dans un pays de l’UE
Coûts : aucun frais de dépôt d’application
Détails du dossier et formulaire de candidature : voir à la fin de cet article

Des centaines de citoyens de toute l’Europe interviennent dans l’action visant à annuler la licence de l’UE pour les produits médicaux expérimentaux.

Quatre actions intentée par l’avocate italienne Mme Renate Holzeisen pour défendre les droits des travailleurs de la santé dans le nord de l’Italie se transforment en une résistance paneuropéenne contre le génie génétique de la population par Big Pharma.

Les professionnels de santé italiens ont demandé l’aide de Mme Holzeisen après que leur gouvernement leur a demandé soit d’accepter les vaccins candidats expérimentaux Covid soit de quitter leur emploi.Mme Holzeisen conteste les licences accordées par le Commission européenne dans sa décision d’exécution du 21 décembre 2020 pour l’utilisation de ces produits au sein de l’UE.

La Décision autorise les produits de quatre sociétés : Pfizer/BioNTech (sous la marque Comirnaty), Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johnson & Johnson). Citant de nombreux experts, elle soutient que les quatre candidats-vaccins sont dangereux, inefficaces et ne devraient même pas être considérés comme des vaccins, s’appuyant comme ils le font sur une technologie hautement expérimentale connue sous le nom de « thérapie génique ». Mme Holzeisen demande au Tribunal de l’Union européenne d’annuler la décision de la Commission d’autoriser ces « agents de thérapie génique » et de soulager ainsi la pression qui pèse sur le personnel de santé.

Désormais, les citoyens de toute l’UE, dans un effort pour faire valoir leur droit à l’intégrité corporelle, rejoignent l’action par centaines. Selon le secrétaire du Tribunal, une requête de ce type n’inclurait généralement qu’une poignée d’intervenants — et donc une intervention à l’échelle des quatre recours menés par Renate Holzeisen est inconnue de l’institution. L’avocate italienne a créé une opportunité historique pour les citoyens de toute l’Europe de se réunir et de défier l’influence de Big Pharma.

Selon Mme Holzeisen, tout travailleur européen qui subit des pressions de la part de son employeur, de l’État ou de toute autre entité pour accepter un vaccin Covid, notamment au point de subir des contraintes, est concerné par la décision de la Commission d’autoriser le génie génétique de la population et a un intérêt dans l’un des quatre recours en annulation.

Les citoyens concernés peuvent demander à un avocat européen enregistré au Tribunal d’introduire une demande d’intervention dans l’un des recours ou dans les quatre, conformément à l’article 142 du règlement de procédure du Tribunal.

Si la demande est acceptée, le Tribunal admettra le demandeur en tant qu’intervenant, ce qui lui permettra de soutenir l’action et d’assister à toute audience.

Ils doivent introduire la demande en allemand – la langue du recours – dans un délai de six semaines à compter de la publication du recours au Journal officiel de l’Union européenne. Mme Holzeisen a préparé un projet de demande en allemand mais tous les documents sont également disponibles en plusieurs langues. Les intervenants potentiels doivent remplir le formulaire et joindre la preuve de leur capacité professionnelle ainsi que les arguments qui soutiennent l’action (communications officielles, emails ou même écrire leur propre témoignage). Ils peuvent trouver un avocat national qui examinera les documents et déposera ensuite une demande en leur nom auprès du tribunal de l’UE (par exemple si des groupes de médecins peuvent se coordonner avec un avocat) ou ils peuvent écrire directement à Mme Holszeisen.

Les demandes d’intervention dans les recours Comirnaty et Moderna, publiées au Journal de l’UE le 26 avril 2021, doivent être introduites auprès du Tribunal au plus tard le 7 juin 2021. La date limite d’intervention dans l’action AstraZeneca, publiée le 17 mai 2021, est fixée au 28 juin. L’action Johnson & Johnson a été déposée la semaine dernière et sera publiée dans les semaines à venir.

Les intervenants et les avocats ayant besoin d’une assistance supplémentaire peuvent contacter le bureau de Mme Holzeisen par email.

Son action sera suivie de près par les défenseurs de la liberté de la Santé. On attend également avec impatience le résultat d’une action intentée par six associations européennes, dont Children’s Health Defense Europe, qui a demandé l’annulation d’un règlement supprimant toute évaluation des risques liés aux OGM pour les vaccins Covid-19.

Contactez Renate Holseizen par email (cliquez ici).

———————

Disponible pour le téléchargement (cliquez sur la langue choisie pour télécharger le PDF) :

Modèle du formulaire de candidature pour Comirnaty (Pfizer / BioNTech) en ALLEMAND / ANGLAIS / FRANÇAIS / ITALIEN / GREC

Modèle de formulaire de candidature pour Moderna en ALLEMAND / ANGLAIS / FRANÇAIS / ITALIEN / GREC

Action en annulation pour les 4 vaccins :

Moderna :
ANGLAIS / FRANÇAIS / ALLEMAND / ITALIEN / ESPANOL / PORTUGAIS / TCHÈQUE / NÉERLANDAIS / GREC / POLONAIS / SUÉDOIS

Comirnaty (Pfizer / BioNTech) :
ANGLAIS / FRANÇAIS / ALLEMAND / ITALIEN / ESPANOL / PORTUGAIS / TCHÈQUE / NÉERLANDAIS / GREC / POLONAIS / SUÉDOIS

 

Please read our Re-publishing Guidelines.


Message from RFK