Le gouvernement n’a pas pris en compte les preuves des dommages, y compris pour les enfants, causés par la 5G et les radiations sans fil, juge la Cour

Dans une affaire qui fera date, notre organisation aux États-Unis Children’s Health Defense, présidée par Robert F Kennedy Jr, vient de remporter une victoire importante devant un tribunal fédéral américain : L’approbation par les régulateurs de la technologie sans fil 5G a été accordée au mépris des droits importants de participation des citoyens et en omettant d’aborder les risques scientifiques importants en matière de sécurité.

L’importance de ce jugement peut difficilement être surestimée car il clarifie le fait que les directives sanitaires de 1996 de la Commission fédérale des communications concernant les méfaits non cancéreux des technologies 5G, cellulaires et WLAN étaient arbitraires, illégales et non fondées sur des preuves.

Se référant au mémoire du pétitionnaire, la Cour a fait référence aux preuves de nombreux dommages causés par la technologie sans fil, y compris les maladies dues au rayonnement (électro-sensibilité), les effets neurologiques, le stress oxydatif (un mécanisme causal de dommages), les effets sur le sperme, les effets de l’exposition prénatale et les dommages à la barrière hémato-encéphalique, que la FCC a tous ignorés.

Le tribunal a souligné que la FCC n’avait pas réagi aux preuves des effets sur les enfants, notamment en ce qui concerne les procédures de test des téléphones cellulaires. Le tribunal a déclaré que de nombreuses preuves avaient été déposées.

Ces preuves comprennent une lettre de l’Académie américaine de pédiatrie, des lettres d’experts concernant les effets sur les enfants, le rapport BioInitiative et de nombreuses études, notamment une étude montrant qu’une année d’utilisation de téléphones portables par des adolescents peut entraîner des dommages permanents à la mémoire et d’autres effets sur le cerveau.

L’avocat principal de CHD pour cette affaire, Scott McCollough, a expliqué que « suite à cette décision, la FCC devra réexaminer sa détermination et, pour la première fois, affronter de manière significative et responsable la vaste quantité de preuves scientifiques et médicales montrant que les directives actuelles ne protègent pas adéquatement la santé et l’environnement. »

Lisez le rapport complet sur la décision, y compris une vidéo de la conférence de presse avec Robert F. Kennedy jr. ici.

 

Please read our Re-publishing Guidelines.


Message from RFK